Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 17 janvier 2018 à 19h30

Théâtre : Une semaine de péché

Texte de l'auteur suédois Folke Fridell
Mise en scène Sandrine Gironde
avec jean-Marc BOURG

L'ouvrier Konrad Johnson, alias n° 403, a décidé de s'accorder une semaine de congé - ou plutôt, et selon sa propre expression, « une semaine de création ». Ce qu'il désire créer, c'est avant tout lui-même. Sept longs jours pour entreprendre cette libération. Au-delà des adversaires attendus, c'est à dire la direction de l'entreprise, d'autres s'imposent : ses voisins, ses camarades du syndicat, son père, ses enfants. Son univers entier paraît se liguer contre lui afin de faire échouer son projet.Comme si ambitionner d'être libre, ne serait-ce que quelques jours, constituait une audace inacceptable, le péché par excellence. Comme si, au fond, les hommes se complaisaient dans les chaînes qui les entravent.

Extrait :
« Je suis certainement le premier dans la localité à tenter cette sorte de révolution individuelle. Peut-être le premier dans le pays tout entier. J'y ai pensé et ça m'a fait éprouver un sentiment d'importance historique à donner le vertige. Il est possible que d'autres aient tenté la même chose et qu'ils aient échoué. Mais ils ont difficilement pu se lancer dans cette aventure de façon aussi consciente que moi. Je vais jeter un défi à l'usine. Je vais me révolter de façon absolue contre le droit dont elle dispose de posséder mon coeur. Ce combat singulier va durer une semaine - si je tiens jusque-là… »
Folke Fridell - Extrait d'Une semaine de péché - Traduit du Suédois par Philippe Bouquet

La pièce sera suivie d'un débat sur « La littérature prolétarienne ou la conquête de la dignité humaine »

Page Facebook de l'événement

Source : https://www.facebook.com/events/1000772143399…
Source : message reçu le 28 décembre 23h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir